menu
Graphisme

Typo: que fait la police ?

Le 15-03-2019
Image

Quel est le point commun entre les stations du métro new-yorkais, les logos de Nestlé, BMW, Skype, Evian, Microsoft et bien d’autres? Ne cherchez pas : tous utilisent la même police, à savoir l’Helvetica.

Si les mots ont un sens, la typographie leur confère du caractère. Elle nous tape à l’œil, elle oriente la lecture, créée une atmosphère particulière, raconte une histoire singulière. Imaginez une seconde les logos de Coca Cola, Apple ou Air France avec une police complètement différente ! Sans même le savoir, vous connaissez la typographie et son importance sur le bout des doigts. Du matin au soir, la typographie dessine votre vie, façonne votre humeur, dicte vos ardeurs : Une Mistral griffonnée sur le pot de confiture, une goutte de Bodoni derrière l’oreille pour l’élégance intemporelle, une Futura minimaliste sous le capot de la voiture, une Transport martelée sur le réseau routier, une Helvetica sur la carlingue de l’avion, une Cooper Black rétro en salle d’embarquement…

Bref, pour faire passer un message, la typographie, parfois négligée au profit du visuel et du contenu, est en fait essentielle : le cerveau traite les informations via les formes et les couleurs qu’il voit lorsque nous sommes en train de lire. Nous le faisons tous de façon inconsciente, jugeant la fiabilité d’un texte selon son aspect. La typographie donne un ton, une émotion à ce qui est écrit. Ainsi, la typographie doit correspondre à l’identité de votre société ou du projet que vous souhaitez porter et chaque catégorie de police possède sa propre personnalité, et sa propre histoire – parfois longue comme la célèbre Garamond, qui date du XVIe siècle.

Pour inspirer la tradition, la respectabilité, le sérieux, utilisez des caractères à empattement comme la Times New Roman (créé en 1932 pour le très respectable Times, justement) ou la Garamond,

Pour exprimer la modernité, la rigueur et le dynamisme, penchez plutôt pour des polices sans empattement, les sans serif, comme la Gotham ou la célèbre Helvetica,

Pour donner force et clarté à votre message, préférez les polices monospace dont la largeur est fixe comme la Futura, la Courier New,

Pour écrire un polar, faites le bien sûr en Courrier, la légendaire police des vieilles machines à écrire.

Enfin, si voulez être détesté, composez votre texte en Comic Sans, la police qui compte parmi les 50 pires inventions de tous les temps d’après le magazine Time ! Utilisée partout, pour tout et souvent de manière inappropriée, sa surexploitation et son usage trop général ont été très souvent tournés en dérision comme c’est le cas par exemple du site The Comic Sans Project qui reprend des logos connus en remplaçant leur police de caractères par la fameuse Comic Sans !

Bref, tout est dans le caractère !

graphismedirection artistiquecréation graphiquetypographie

Emilie Deloy
Emilie Deloy
Graphic Designer
e.deloy@takaneo.com
Les posts les plus récents :

Voir tous nos posts